Err

paris-herbabarona.com
Rechercher Votre Panier   Continuer les achats

MASTIC De l'île de Chio 10 g

7,90 EUR
Ajouter au Panier
MASTIC De l'île de Chio 10 gLe mastic est une résine séchée issue d’un arbuste méditerranéen : le lentisque (Pistacia lentiscus) traditionnellement utilisé en Orient comme «gomme à mâcher» pour protéger les gencives et rafraîchir l’haleine. Dans l’île de Chios, en Grèce, cette résine est exploitée sous le nom de «mastikha» ou mastic. Le mastic de l’île de Chios est réputé depuis l’Antiquité tant pour son arôme particulier que pour ses qualités thérapeutiques. Le mastic de Chios est labellisé AOC et AOP depuis 1997. La culture traditionnelle du mastic de l’île a quant à elle été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanitépar l’UNESCO en 2014.

Fin XIXème, le mastic a été utilisé en Europe comme anti-diarrhéique pour les enfants, comme antiscorbutique ainsi que sous forme de cataplasme ou pour faire des fumigations. En dentisterie, il servait aussi à l’occlusion des dents cariées.


Le mastic est aussi efficace pour rafraîchir l’haleine, prévenir la formation de la plaque dentaire et du tartre, prévenir l’inflammation des gencives et des caries dentaires. Sans oublier le bien-être de la gorge !

composition

Mastic de Chios 100%. 100% pur et naturel. Naturellement sans gluten.
Appelation Origine Protégée (AOP) : Ile de Chios - Grèce.

conseils d'utilisation

Mastiquer 4 à 5 grains, 20 minutes au minimum.
A utiliser en gomme à mâcher.


Dans l’île de Chios, en Grèce, cette résine est exploitée sous le nom de "MASTIKHA" ou MASTIC.Le mastic de l’île de Chios est réputé depuis l’Antiquité tant pour son arôme particulier que pour ses qualités thérapeutiques. Le mastic de Chios est labellisé AOC et AOP depuis 1997. La culture traditionnelle du mastic de l’île a quant à elle été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2014.

Le MASTIC se récolte de juillet à octobre, en incisant l'écorce du lentisque, arbuste de 2 à 3 m de haut à feuilles persistantes. De ces incisions s'écoule peu à peu une résine de couleur jaune à l'odeur balsamique qui se transforme en petites larmes qui sont séchées à l'air pour les faire durcir. On obtient ainsi des grains de MASTIC. Chaque arbre peut produire de 150 à 180 grammes par an de MASTIC.

MASTIC

 
  •  
  •